mascharat

Genre ; Black metal 
Pays : Italie 
Année de sortie : 2017 
Extrait à écouter 

Mascharat est le premier album du groupe éponyme. La formation italienne possède un univers intéressant puisqu'il s'inspire de l'usage des masques à Venise durant la renaissance. Le black metal proposé ici est plutôt traditionnel et légèrement raw, d'autant que la voix est particulièrement rugueuse. Les riffs sont simples et efficaces, avec juste ce qu'il faut de variations. Sur Bauta, un piano s'invite derrière le mur des guitares saturées tandis qu'il ouvrait déjà l'album avec une courte intro. L'interlude Vestibolo fait aussi partie de ces respirations qui contribuent à renforcer l'atmosphère de l'ensemble. Ces quelques fioritures sont bienvenues sur des morceaux qui évoquent la période baroque et le carnaval. A noter que si la majorité des textes sont en italien, celui de Médecin de peste est en français. Je trouve d'ailleurs les vocaux des plus appropriés, même s'il y a peut-être quelques moments de flottement où ils tiennent à eux seuls la barre. Mascharat est en tout cas un très bon album, sobre et presque mélancolique. Malgré ce que l'on pourrait imaginer du carnaval vénitien, Mascharat est en noir et blanc, à l'image du costume de la bauta.