Monumental Heresy

Genre : Symphonic Black metal 
Pays : Norvège
Année de sortie : 2018
Extrait à écouter

Monumental Heresy n'est que le quatrième album de Wallachia, après plus de vingt ans de carrière. Il se distancie quelque peu de son prédécesseur, Shunya, et de ses sonorités avant-gardistes pour nous plonger dans un black metal symphonique résolument old school. Ce n'est pourtant pas un exact retour aux sources, car l'atmosphère semble ici plus guerrière qu'auparavant. Pour ceux qui ne connaissent pas les débuts de la formation norvégienne, Wallachia jouait un mid tempo très particulier, quelque part entre death et black éthéré. Monumental heresy propose des riffs plus massifs, traditionnels du black metal épique. Des morceaux come We Walk alone ou Heathen Shores sont particulièrement accrocheurs. Les orchestrations ne sont pas dispensées par les seuls claviers. La présence du violoncelle est incontestablement un atout lorsqu'il s'agit de tisser des atmosphères majestueuses. ll faut également noter la grande variété des voix hurlées ou narrées. Les choeurs sont nombreux et une voix féminine fait son apparition sur The Parallel Fate of Dreams. Wallachia offre donc des compositions très riches, sans pour autant que son propos devienne pompeux ou incohérent. La magie opère d'autant mieux que la production, organique et puissante, colle parfaitement à la musique. Monumental Heresy est un excellent album, peut-être mon préféré de la discographie du groupe.