09 décembre 2018

Mare - Ebony Tower

Mare

Genre : Black metal 
Pays : Norvège 
Année de sortie : 2018
Extrait à écouter

Après plusieurs démos et EPs, Mare sort enfin son premier album: Ebony Tower. Le black metal des norvégiens privilégie les tempos lourds et les riffs répétitifs, une recette sobre donc, mais  hypnotique. L'atmosphère est brumeuse, oppressante, et parvient à envoûter dès les premières minutes en nous plongeant dans un monde âpre et désenchanté. L'utilisation d'un chant clair que je qualifierais de rituel ne fait que renforcer cette sensation d'être face à une oeuvre profondément spirituelle. Tout dans cet album rappelle agréablement les années 90, à commencer par la production. Mare a toutefois une façon bien personnelle de composer qui donne une saveur unique à ces morceaux. En réalité, tout concourt à faire tomber sur l'auditeur un voile de noirceur: les différentes voix, la lente mise en place des mélodies, jusqu'à la dernière piste qui se transforme en dark ambient. C'est cette démarche sans concession qui fait d'Ebony Tower une oeuvre au pouvoir si évocateur. Mare signe un grand album, tout simplement.

Posté par Neblig à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


08 avril 2018

Wallachia - Monumental Heresy

Monumental Heresy

Genre : Symphonic Black metal 
Pays : Norvège
Année de sortie : 2018
Extrait à écouter

Monumental Heresy n'est que le quatrième album de Wallachia, après plus de vingt ans de carrière. Il se distancie quelque peu de son prédécesseur, Shunya, et de ses sonorités avant-gardistes pour nous plonger dans un black metal symphonique résolument old school. Ce n'est pourtant pas un exact retour aux sources, car l'atmosphère semble ici plus guerrière qu'auparavant. Pour ceux qui ne connaissent pas les débuts de la formation norvégienne, Wallachia jouait un mid tempo très particulier, quelque part entre death et black éthéré. Monumental heresy propose des riffs plus massifs, traditionnels du black metal épique. Des morceaux come We Walk alone ou Heathen Shores sont particulièrement accrocheurs. Les orchestrations ne sont pas dispensées par les seuls claviers. La présence du violoncelle est incontestablement un atout lorsqu'il s'agit de tisser des atmosphères majestueuses. ll faut également noter la grande variété des voix hurlées ou narrées. Les choeurs sont nombreux et une voix féminine fait son apparition sur The Parallel Fate of Dreams. Wallachia offre donc des compositions très riches, sans pour autant que son propos devienne pompeux ou incohérent. La magie opère d'autant mieux que la production, organique et puissante, colle parfaitement à la musique. Monumental Heresy est un excellent album, peut-être mon préféré de la discographie du groupe. 

Posté par Neblig à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 décembre 2017

Rûr - Rûr

Rûr

Genre : Atmospheric Black metal 
Pays : Norvège
Année de sortie : 2017
Extrait à écouter

Rûr est le premier Ep du groupe norvégien éponyme. Les trois titres qui nous sont présentés ici s'étirent en longueur trente et une minutes durant pour naviguer entre black metal mélodique et atmosphérique. Les mélodies de guitare, incroyablement claires et fluides, sont justement la clé de voûte de l'ensemble. Elles perdent l'auditeur dans leurs méandres mélancoliques, mais possèdent également un élan que je qualifierais d'épique. La structure des morceaux nous fait passer d'un riff majestueux à l'autre dans une sorte de ballet étourdissant. Rûr offre un excellent Ep qui se démarque des autres formations par la qualité indéniable de ses mélodies et l'émotion à fleur de peau qui s'en dégage. Tout ce qu'il y a de plus noble dans le black metal atmosphérique s'exprime dans ces compositions d'une profondeur et d'une sensibilité rares. Rûr est une belle surprise et, à mon sens, l'une des meilleures sorties de 2017.

Posté par Neblig à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 mai 2017

Hinsidig - I en Tidløs Høst

Hinsidig

Genre : Atmospheric Black metal 
Pays : Norvège/ Allemagne
Année de sortie : 2010
Extrait à écouter 

I en Tidløs Høst est le premier album d'Hinsidig. Le groupe nous transporte dans les années 90, au coeur de la scène norvégienne. Ces compositions font fortement penser aux premiers albums de Gehenna ou de Dimmu Borgir. Hinsidig nous présente même une reprise, somme toute assez dispensable, de Broderskapets Ring qui apparaissait sur Stormblast. Il serait toutefois injuste de cantonner le groupe au vulgaire rôle de copieur. Hinsidig réussit à créer une atmosphère envoûtante, et c'est surtout cela que les musiciens ont saisi : une ambiance, une émotion que le black metal atmosphérique savait distiller à cette époque. Ce ne sont assurèment pas les riffs les plus violents qui vont trouver leur place ici. I en Tidløs Høst se concentre sur la mélancolie et opte souvent pour le mid-tempo. Les compositions ne s'installent pourtant pas dans une monotonie cotonneuse, car elles ont su capter la dualité de la tristesse. Les morceaux ont quelque chose d'onirique et d'apaisant, tout en laissant planer dans leur ombre quelque chose d'inquiétant qui serre le coeur. Il me faut également signaler l'apparition de temps à autre d'un chant clair de toute beauté. I en Tidløs Høst est un très bel album, son atmosphère envoûtante vous plongera dans la nostalgie. 

Posté par Neblig à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 décembre 2015

Isvind - Dark Waters Stir

Isvind Dark waters

Genre : Raw Black metal
Pays : Norvège
Année de sortie : 1996
Extrait à écouter

Isvind est un groupe norvégien qui a sorti trois démos et un EP de 1993 à 1995 avant de signer son premier album, Dark Waters Stir en 1996. Celui-ci est typique du Black Metal norvégien des années 90. On pourrait notamment le rapprocher du Transylvanian Hunger de Darkthrone car les riffs sont similaires : ils demeurent simples, à la fois mélancoliques et malsains, et sont généralement répétés en boucle. Pourtant Dark Waters Stir offre des compositions plus riches et des rythmiques plus changeantes. L’introduction de Stille Sjel est représentative de la volonté du groupe de varier quelque peu ses effets, les guitares montrent de belles mélodies, encore une fois portées sur la mélancolie. Dark Waters Stir est un album très classique, un morceau comme Ulv ! Ulv !pourrait servir de définition au genre tant il reprend les codes du raw black metal à la lettre. Pourtant Isvind possède ce soupçon d’âme supplémentaire qui le rend unique à mes yeux. Ses riffs particulièrement planants amènent une émotion d’une intensité peu commune au sein d’une musique brute qui ne perd rien de sa violence ou de son efficacité.Tombé dans un relatif oubli, Dark Waters Stir est néanmoins un excellent album qui place Isvind parmi les meilleurs représentants du black metal scandinave.

Posté par Neblig à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,