14 novembre 2018

Ultha - The Inextricable Wandering

Ultha

Genre : Atmospheric Black metal 
Pays : Allemagne 
Année de sortie : 2018
Extrait à écouter

The Inextricable Wandering est le troisième album d'Ultha. Le groupe parvient à nous entraîner dans son univers dès les premières secondes. L'ambiance peut-être triste aussi bien que malsaine, mais elle est toujours désenchantée. Ultha marie des influences diverses. Un black metal atmosphérique qui n'hésite pas à étirer ses mélodies et lorgne parfois vers le genre dépressif constitue la base de ces compositions. There is no Love, High up in the Gallows est un titre entièrement ambiant qui va encore plus loin dans la recherche d'une atmosphère éthérée. Un feeling plus raw reste cependant tapi dans l'ombre et rend la musique des allemands vénéneuse et oppressante. Cyanide Lips est peut-être le morceau le plus percutant, mais il faut réellement écouter l'album de bout en bout. Sa longueur totale de plus d'une heure pour six titres ne m'a pas rebutée, car le groupe sait construire des mélodies où l'émotion est à fleur de peau. Deux ans après Converging Sins, Ultha signe un nouveau coup de maître avec The Inextricable Wandering, un album d'une incroyable beauté.

Posté par Neblig à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


20 novembre 2016

Ultha- Converging Sins

ULTHA_Converging_Sins_Cover_2000x2000-700x700

Genre : Black metal
Pays : Allemagne 
Année de sortie : 2016 
Extrait à écouter

Converging Sins est le second album d'Ultha. Pain Cleanses every Doubt, sorti en 2015, était une agréable surprise. Ces cinq nouveaux morceaux sont époustouflants. Ultha brouille les codes en mélangeant les genres. Des riffs épiques et majestueux, typiques du black metal atmosphérique, alternent avec des passages plus brutaux et malsains, puis la violence retombe et c'est l'accalmie avec une influence doom et des arpèges aux sonorités dérangeantes. La voix, tantôt caverneuse tantôt criarde, participe également aux variations d'ambiance. La seconde piste, Mirrors in a Black Room, met en avant un chant féminin, ni lyrique ni cristallin, qui fonctionne bien en duo avec les hurlements. L'originalité du morceau brise peut-être un peu l'homogénéité de l'album, mais il est de qualité. L'atmosphère est en tout cas oppressante, elle nous perd dans un dédale sombre et inquiétant. Converging Sins est un excellent album qui m'a subjuguée dès la première écoute. C'est assurément l'une des meilleures sorties de 2016. 

Posté par Neblig à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,