21 février 2017

Ungfell - Tôtbringaere

cover

Genre : Epic black metal 
Pays : Suisse 
Année de sortie : 2017 
Extrait à écouter

Après la sortie d'une démo et d'un split, Tôtbringaere est le premier album d'Ungfell. Le groupe suisse fait fortement penser à Peste Noire, mais pour une fois, nous voici face à un groupe qui ne s'inspire pas de son côté gros beauf. Non, Ungfell s'inspire de la musique, celle que l'on pouvait entendre sur La sanie des siècles. Tôtbringaere nous délivre de belles mélodies, épiques et terriblement accrocheuses, qui rappelleront également Sühnopfer sur Nos sombres chapelles. La voix éraillée et la production plutôt raw apportent une certaine violence et une noirceur qui correspondent bien à la thématique de la Walpurgis. Des morceaux acoustiques viennent parachever la plongée dans cet univers médiéval et morbide. Tôtbringaere est un très bon album, certes peu original, mais les compositions ont un fort pouvoir évocateur. Cela compense à mon sens la présence envahissante de tout ce qui faisait l'essence de Peste Noire il y a dix ans. Et puis cette essence a disparu depuis belle lurette des morceaux de KPN alors... 

Posté par Neblig à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


19 mars 2016

Borgne - Royaume des ombres

Borgne-Royaume-des-Ombres

Genre : Ambient Black metal
Pays : Suisse
Année de sortie : 2012
Extrait à écouter 

Royaume des ombres est le cinquième album de Borgne. Le projet suisse officie toujours dans son style de prédilection : le black metal ambient. Les mots "sombre" et "malsain" sont galvaudés tant ils sont utilisés pour décrire le black metal. Royaume des ombres leur redonne un sens en développant une atmosphère des plus brumeuses. Chaque riff, chaque nappe de claviers, suinte de désespoir et de noirceur, laissant entrevoir un monde menaçant. Les compositions sont intelligemment construites autour de mélodies particulièrement prenantes. Ainsi l'atmosphère est constamment nourrie et reste étouffante une heure durant. Je n'ai que peu décrit la musique dans son aspect technique parce que l'ambiance m'a saisie à la gorge et les albums qui sont capables de réaliser cela sont rares. Tous les instruments, même l'abominable boîte à rythme, s'allient pour converger vers un seul but : évoquer le royaume des ombres. L'album est un voyage qui doit s'entreprendre dans sa totalité, je citerai tout de même le titre Suffer as I Paid my Grave car les choeurs y sont sublimes. Borgne a donc acouché d'une oeuvre saisissante. 

Posté par Neblig à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,